Nombre total de pages vues

jeudi 4 octobre 2018

Choix Goncourt de la Belgique, clap trois!


Depuis 2016, une centaine d'étudiants, francophones et néerlandophones, appartenant à dix universités de Belgique décernent "leur" prix Goncourt (lire ici). En 2016, ils ont élu Catherine Cusset (lire ici), en 2017, Alice Zeniter (lire ici). Le lancement de la troisième édition du Choix Goncourt de la Belgique aura lieu ce vendredi 5 octobre à 20 heures à Passa Porta en présence d'Alice Zeniter.

Les universités participantes au "Choix Goncourt de la Belgique" 2018 sont les mêmes que l'an dernier, à savoir l'Université Libre de Bruxelles, l'Université Catholique de Louvain, l'Université de Liège, l'Université de Namur, l'Université de Mons, l'Université Saint-Louis Bruxelles, Universiteit Antwerpen, Universiteit Gent, Vrije Universiteit Brussel, KU Leuven.

Leurs étudiants volontaires, encadrés par un professeur référent, ont à lire les quinze romans de la première sélection du Prix Goncourt, et ce en dix semaines. Leurs groupes de lecture désignent chaque fois deux délégués. L'ensemble de ces délégués constitue le jury de délibération national qui se réunira le 11 décembre à la Résidence de France à Bruxelles pour désigner le/la lauréat(e).

Sélection du prix Goncourt 2018

  • Meryem Alaoui, "La Vérité sort de la Bouche du cheval" (Gallimard)
  • Inès Bayard, "Les Malheur du bas" (Albin Michel)
  • Guy Boley, "Quand Dieu boxait en amateur" (Grasset)
  • Pauline Delabroy-Allard, "Ça raconte Sarah" (Minuit)
  • Adeline Dieudonné, "La Vraie Vie" (L'Iconoclaste)
  • David Diop, "Frère d'âme" (Seuil)
  • Clara Dupont-Monod, "La Révolte" (Stock)
  • Éric Fottorino, "Dix-Sept ans" (Gallimard)
  • Paul Greveillac, "Maîtres et Esclaves" (Gallimard)
  • Gilles Martin-Chauffier, "L'Ère des suspects" (Grasset)
  • Nicolas Mathieu, "Leurs Enfants après eux" (Actes Sud)
  • Tobie Nathan, "L'Évangile selon Youri" (Stock)
  • Daniel Picouly, "Quatre-vingt-dix secondes" (Albin Michel)
  • Thomas B. Reverdy,"L'Hiver du mécontentement" (Flammarion)
  • François Vallejo, "Hôtel Waldheim" (Viviane Hamy)


Rendez-vous le 5 octobre et puis le 11 décembre.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire